Si le Comté m'était conté ...

 


Si le comté m’était conté …


La Franche-Comté est le pays du comté.zone AOC du comté


 


 


Le rayon de ramassage doit se situer obligatoirement à moins de 25 km autour de la fruitière et le lait doit être transformé dans les 24 h après la traite. Il faut 400 litres de lait pour faire un comté de 40 kg.




Le lait arrive à la fruitière à une température de 9° C. Dans chacune des cuves, il sera chauffé à 32°C et maturé pendant 45 minutes avec des ferments et de la présure pour faciliter le caillage.




A plusieurs reprises, le fromager utilise un appareil mécanique appelé tranche caillé afin de découper la masse caillée en grains, pour faire évacuer le sérum. Le fromage est ensuite chauffé à 55°C puis brassé. Aucun colorant n'est utilisé.


Photo0487__640x480_.jpg


 



Le fromage est soutiré dans de grands moules qui donneront cette forme circulaire si caractéristique aux meules. Le liquide qui s'écoule des moules est appelé : lactosérum.


Photo0495__640x480_.jpg  Photo0499__640x480_.jpg


 


Photo0500__640x480_.jpg  Photo0501__640x480_.jpg


 


Ensuite, on place au dessus des moules des plaques circulaires pour faciliter le pressage. Le fromage commence à prendre forme... Le pressage s'effectue durant 7 heures.




 


Photo0502__640x480_.jpg


 




Les fromages sont descendus à la cave, démoulés, salés au sel fin et frottés un par un. Le soir, ils sont mis en rayons puis salés au gros sel. Chaque meule pèse 40 kg.


 


 


Tous les 2 jours, les meules sont retournées, salées, frottées dans une cave à hygrométrie constante (plus de 90 %) et à température de 12°C. Durant ce début d' affinage d'un mois dans les caves de la fruitière, chaque fromage perd environ 3 % de son poids initial.


 


Photo0453.jpg


OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Ensuite, les meules séjourneront 3 mois dans les caves d'un affineur et seront régulièrement essuyées sur chaque face par un robot.
Les meilleurs fromages peuvent avoir 18 à 20 mois de maturation.




La Montbéliarde, reine du Comté


Exclusivement nourries de l’herbe et du foin de la zone AOC, la Montbéliarde et la Simmental sont les seules à pouvoir donner leur lait pour la fabrication du Comté.


vaches2909.jpg             Vache Simmental


 


 


Ces deux races de vaches produisent plus de 20 litres de lait par jour pendant une dizaine d’années.
Autrefois utilisée pour travailler dans les champs, aujourd’hui les vaches servent pricipalement à la production du lait… et passent leurs journées dans les prés à pâturer.

Rédigé le  1 fév. 2012 9:47  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site